Motivation

Publié le par éléo

Il est là le grand problème de notre siècle, ou du moins de ma vie: la motivation.

Il y a des filles qui se couchent tous les soirs à 22h00 maxi, qui se réveillent jamais en retard, qui sont à jour dans leur boulot, qui sont en super forme physique et sont capables de dire non au supplément fromage d'une Cheezy Crust sans hésiter une seconde.

Malheureusement, j'suis loin d'en faire partie.

Beh voui, j'y peux rien, j'suis à fond motivée pour tout ce qui me pompe mon fric ou tout ce qui va finir par me rendre informe genre le Nutella et ses amis les Oreos. Mais pour tout ce qui est être à l'heure, aller à la fac ou réviser parce que demain gros exam à gros coefficient avec gros cours à retenir, comme par hasard la motivation n'est pas là. Pareil pour aller faire une ptite heure de footing avec ma soeur au moins tous les jeudis, ou comment échapper à ses engagements en trouvant des excuses plus ou moins bonnes... Mise en situation:

"- Bon alors ce ptit rendez-vous footing ça te dit toujours?
- Heu, ouais ouais maiiiiis... j'ai pas de baskets.
- Beh va chez Decathlon ils en ont des premier prix qui sont de bonne qualité.
- J'aimerais bien mais en semaine je peux pas avec mes cours et mes devoirs, et le week end on est chez les parents à 50 km des magazins, et tu comprends, le gazole c'est devenu tellement cher.
- Je peux t'en prêter une paire si tu veux.
- Ah non merci, c'est gentil vraiment mais je ne supporte pas de mettre mes pieds dans les chaussures des autres.
- Heu je suis ta soeur, on dormait dans le même lit et t'as jamais choppé de verrues...
- Oui mais c'est pas pareil, parce que blablablablabla..."

Voilà, c'est jamais pareil, et y a toujours un "oui mais", parce que c'est plus facile que de dire: "oui, tu as raison, je vais de ce pas aller m'acheter un peu de motivation et je reviens avec ces fichues baskets par la même occasion". Le jour où j'arriverai à me bouger les fesses pour autre chose que le nouveau mascara révolutionnaire de Lancôme, peut-être me sentirai-je moins déprimée parce que j'arrive à rien, tout simplement parce que ça ne tient qu'à moi de vouloir réussir ma vie et de m'en donner les moyens. J'ai toujours remis à demain ce que je pouvais faire le jour même, et ça m'a pas forcément réussi. Je ne dis pas que je suis complètement irresponsable, mais je choisis mal mes priorités, et je pense qu'il est temps pour moi de devenir une adulte qui sait faire des choix et s'en imposer d'autres.

Bizarrement, ça fait du bien de s'en rendre compte, et même on dirait que ça me motive... Allez, c'est décidé! Je me bouge! Je vais de ce pas regarder sur le net si Decathlon est ouvert le dimanche, et si c'est ouvert, j'y vais le week end prochain! - oui je peux pas aujourd'hui parce que je suis censée réviser ma civi, et que ma soeur et son mec viennent prendre le café dans dix minutes, et en plus il faut que je remplisse mon blog parce que c'est suuuper important de le faire, m'voyez. 

Commenter cet article

éléo 01/12/2008 23:07

je vois que toutes les filles se ressemblent à travers les âges ;) enfin sauf les filles parfaites qui se couchent tôt qui ont pas de cernes qui font pas d'excès qui gniagniagniagniagnia... mais elles on les emmerde ^^

Gabriella 01/12/2008 22:14

Quand je lis ton article, on dirait que c'est moi qui l'ai nécrit tellement qu'il me ressemble!! lol Je suis aussi étudiante, puis ba la motivation un peu partt, ça pêche, même si je suis motivée, après il faut le faire! ^^

virginie 29/11/2008 19:28

Comme je te comprend lol! j'étais pareil....ça change avec le temps!
Moi c'était le sport : oui oui je vais m'y mettre! quand je me regardais dans la glace et que je voyais toute cette cellulite, je me disais bon c'est décidé je m'y met!
je m'y suis mise, je fais un sport que j'adooooreee!!!!
bon j'ai toujours de la cellulite mais bon!